Partir étudier en Angleterre, découvrir le monde anglo-saxon :

Étudier en Angleterre est aujourd’hui un projet que plus d’une dizaine de milliers d’étudiants étrangers choisissent de faire chaque année dans le cadre de leur cursus. Et les raisons sont multiples ! De la qualité de leur enseignement, aux formations les plus réputées, les motivations ne manquent pas pour partir en Angleterre.

Mais avant de préparer votre futur départ au sein d’une université anglaise, n’hésitez pas à vous renseigner un maximum auprès de nos conseillers pour appréhender au mieux le système universitaire anglais !

Choisir d'étudier en Angleterre, les infos, les démarches, les conseils :

Les inscriptions au sein des universités en Angleterre sont aujourd’hui facilitées par le système UCAS pour une formation de niveau Undergraduate (Bachelor) grâce à nos partenariats.

En revanche, bien que le système UPKASS tende à se développer, la majorité des inscriptions aux programmes Postgraduate (Master / Doctorat) se font encore sur dossier à envoyer directement à l’université. 

Les démarches administratives pour étudier dans une université anglaise se font via le système UCAS pour les étudiants de niveau Undergraduate, et par inscription direct ou via le système UPKAS, pour les étudiants de niveau Postgraduate (Master/Doctorat).

Quelque que soit votre niveau de formation ou le domaine que vous recherchez, nous vous accompagnerons &prendront en charge toutes les démarches pour vous inscrire au sein d’une université anglaise !

UCAS est en charge de la gestion de l’ensemble des candidatures de l’enseignement supérieur au Royaume – Uni et donc en Angleterre. Il permet de postuler pour n’importe quelles écoles et formations. Attention le dépôt des candidatures commence bien plus tôt qu’en France ou au Maroc, dès le mois de novembre – décembre précédant l’année scolaire demandée, et les candidatures s’arrêtent vers la mi-janvier. Il est cependant possible de postuler plus tard, mais vous risquez d’être pénalisé.

Au niveau des choix, ils se limitent à 5 formations et/ou école différentes. UCAS est payant, et les frais d’inscription dépendent directement du nombre de choix.

 

Les réponses des universités arrivent courant le mois de Mars-Avril. La plupart sont “conditionnal”, c’est à dire que vous devez remplir certaines conditions pour rentrer à l’université. Dans quasiment tous les cas, cela comprend deux conditions : obtenir le diplôme que vous êtes en train de préparer, et obtenir le score demandé au test de langue. Il vous sera demandé de valider vos choix en choisissant “Firm” pour la première université que vous souhaitez intégrer.

Pour réaliser vos démarches, il est recommandé de se tourner vers les agences de placement universitaire & des cabinets de conseil et d’orientation comme EASY STUDY ABROAD

 Pour pouvoir intégrer les universités de l’enseignement supérieur au Royaume-Uni, il vous faudra passer obligatoirement au choix le test du TOEFL ou bien celui l’IELTS. Les scores demandés varient d’une université à l’autre,  

Le score demandé semble plus facile à atteindre avec l’IELTS qu’avec le TOEFL, pour des raisons de notations et d’organisation des épreuves, plus “humaines” pour l’IELTS que pour le TOEFL.

L’université choisie vous demandera d’envoyer une fois reçu les certificats prouvant votre score au test de langue, ainsi que l’obtention du diplôme que vous préparez actuellement en France. Elle communique une adresse postale ou une adresse mail vers laquelle envoyer ces documents, et les validera dans une période de 2h à une semaine selon l’université.

Et surtout une fois, votre admission à l’université validée, n’hésitez pas à faire un tour sur quelques pages de grammaire anglaise pour vous mettre au meilleur niveau avant de partir étudier en Angleterre.

Les formations au Royaume-Uni, la modularité avant tout !

La très grande majorité des institutions de l’éducation supérieure en Angleterre et en Écosse disposent désormais d’une structure de diplômes très flexible, pour permettre à chacun de choisir les cours qui l’intéressent le plus chaque semestre, bien que certains soient obligatoires selon la formation. 
Mais comment cette modularité se traduit-elle pour un étudiant à l’université ? Nous allons le partager avec vous à travers un exemple ; 

Le système universitaire en Angleterre, le modèle anglo-saxon :

Le système universitaire en Angleterre est un représentant du modèle anglo-saxon, qui tente de se rapprocher du système européen afin de favoriser l’accueil d’étudiants internationaux. Proposant des diplômes pour tous les niveaux d’études, il diffère en de nombreux points du système français, à commencer par les frais d’entrée ou l’alternance.

Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur le système universitaire anglais ! 

  • Les diplômes anglais : Royaume-Uni et Irlande

Si l’Angleterre, l’Écosse, et l’Irlande font partie de l’Union Européenne et ont adopté le système LMD qui permet l’uniformisation des diplômes à travers l’Europe, leur système universitaire ainsi que leurs diplômes gardent certaines spécificités qu’il faut connaître si l’on souhaite partir étudier dans l’un de ces pays.

Le système des diplômes anglais peut être représenté sur deux niveaux, le niveau undergraduate, c’est à dire avant le premier diplôme universitaire et donc la première porte de sortie, et le niveau Postgraduate qui correspond à la poursuite d’études après l’acquisition du premier grade universitaire.

  • Les diplômes anglais de niveau Undergraduate :

Le Bachelor : Diplôme de niveau bac + 3 et l’équivalent de la Licence et propose un enseignement assez général selon l’orientation de l’étudiant.

En moyenne, un étudiant dispose de 4 matières par semestre qui donnent lieu chacune à 2h à 4h de cours par semaine. Le travail personnel consiste essentiellement à la préparation des Tutorials ainsi que la lecture de livres prescrit par les enseignants de chaque matière. Les spécialités sont nombreuses et permettent à chaque étudiant de trouver sa voie. La plupart des étudiants continue en Bachelor of Honor.

Le Bachelor of Honor : c’est un diplôme de niveau bac + 4 et l’équivalent du Master 1 français. Il offre 60 crédits supplémentaires par rapport au Bachelor. C’est le vrai premier point de sortie de l’université pour les étudiants anglais. L’étudiant durant l’année conserve ses 4 matières par semestre qui correspondent à 2 à 4h de cours par semaine, cependant la méthode de travail n’est plus exactement la même.

En effet, les enseignants se concentre plus sur la lecteurs d’articles d’auteurs et de chercheurs plutôt que d’oeuvres complètes, et l’étudiant doit rendre un mémoire d’une soixantaine de pages en fin d’année, qu’il soit étudiant anglais ou étranger. La réussite du mémoire conditionne l’obtention du diplôme.

D’autres diplômes sont obtenus en 4 ans et appartiennent au cycle Undergraduate comme les Master of Engineering, Master of Physics, Master of Mathematics et bien d’autres encore, bien que le titre Master apparaisse.

·         Les diplômes anglais de niveau Postgraduate :

Master of Science, of Arts, of … : Ils existent de nombreux types de “Master of …”, les deux précités étant les plus courants. Ce sont des diplômes obtenus en 1 an ou 2 ans après le Bachelor of Honor. Ils sont délivrés aux étudiants ayant un haut niveau de maîtrise dans une spécialisation donnée. En 2 ans, ils permettent aussi d’accéder au doctorat.

Doctorate : se prépare en 2 ans après un Master déjà effectué en 2 ans. Il prépare l’étudiant à devenir enseignant chercheur, et lui fait réaliser une thèse sur deux ans. A l’issue de ce diplôme, l’étudiant est apte à enseigner.

Comme au Maroc ou en France, il n’existe plus vraiment de possibilités d’études après le niveau doctorat atteint. Il est possible en revanche de postuler aux universités en tant qu’enseignant chercheur pour effectuer des stages de recherches au sein des universités. De nombreuses aides sont mêmes disponibles pour ce type de projet.

La très grande majorité des institutions de l’éducation supérieure en Angleterre et en Écosse disposent désormais d’une structure de diplômes très flexible, pour permettre à chacun de choisir les cours qui l’intéressent le plus chaque semestre, bien que certains soient obligatoires selon la formation. 

Mais comment cette modularité se traduit-elle pour un étudiant à l’université ? Nous allons le voir tout de suite à travers un exemple.

Le choix du module dans les universités anglaises et écossaises :

Le premier choix de module se fait lors de l’inscription à l’université, dans le choix de la liste des formations de l’université. 

Vous allez vite remarquez qu’un même diplôme sera décliné en plusieurs catégorie, comme dans l’exemple ci-dessous : 

  • Bachelor Business Studies
  • Bachelor Business Studieswith Marketing
  • Bachelor Business Studieswith Finance
  • Bachelor (Hs) Business Studieswith E-Business

Le premier choix vous permet de repousser à plus tard le choix de vos modules, une fois accepté dans l’université, alors que les deux choix suivants vous imposeront les modules Marketing ou Finance, en leur donnant parfois une plus grande importance. Vous ne pourrez pas non plus changer au cours du deuxième semestre, vous conserverez donc le même module sur toute l’année. 

Le dernier choix vous donne une spécialisation en E-Business, mais concerne surtout un Bachelor of Honor, qui s’effectue en 3 ou 4 ans. Il est possible de faire un Bachelor of Honor avec les autres formations par la suite, mais votre place n’est pas garantie et est conditionnée par vos résultats. 

Une fois arrivé dans l’université, faire son choix définitif :

Une fois accepté dans votre formation vous devrez par la suite choisir via le portail étudiant de l’université dans votre espace alloué, les modules qui vous intéressent. Dès que les cours auront commencé, vous aurez généralement deux semaines au début de chaque semestre pour changer vos modules optionnels si ceux que vous avez pris ne vous conviennent pas. 

Vous pouvez sans problème assister aux autres cours pour voir ce qui vous convient le mieux. Au final, tout est fait pour que chaque étudiant étudie ce qui l’intéresse.

Trouver une bourse d'études pour étudier en Angleterre :

Les frais universitaires en Angleterre ne sont pas accessibles à tous, encore moins depuis la réforme de 2012 entraînant une hausse plus que conséquente de ceux-ci. Heureusement, de nombreuses bourses existent pour les étudiants marocains souhaitant étudier en Angleterre!

Nos conseillers restent à votre entière disposition pour partager avec vous les critères d’éligibilités & conditions pour en profiter.

Le choix d'un logement étudiant pour étudier à l'étranger :

Il existe deux types de logements en général, les logements universitaires rattachés à l’université, ainsi que les logements privés, possédés par des particuliers ou des organismes privés. Chaque type de logement présente des avantages et des inconvénients.  

Sachez en tant que futur étudiant étranger que dans 95% des cas, et quel que soit le type de logement, l’installation se déroule sans encombre, et il n’y a généralement pas de problème sans solution ! 

Notre équipe est à votre disposition pour vous aider à choisir quel type de logement vous souhaitez prendre& procéder à toutes les démarches à votre place & vous garantir une meilleure expérience sans mauvaises surprises.

Travailler pendant ses études en Angleterre :

Il est possible de travailler en Angleterre pendant vos études à partir du moment où vous étudiez au moins 6 mois sur place. Il vous faut donc rester au minimum un semestre. Avant d’accepter un emploi, réfléchissez bien au temps qu’il occupera dans votre emploi du temps car le but premier de votre voyage est d’étudier et non de travailler. 

L’argent gagné grâce à cet emploi ne peut pas servir de garantie à votre entrée en Angleterre pour montrer que vous êtes capables de subvenir à tous vos frais sur place. Le seul cas où vous pouvez effectivement le faire est lorsque vous avez déjà trouvé cet emploi avant de rentrer dans le pays, et que vous pouvez prouver le salaire que vous recevrez. 

La recherche du job étudiant en Angleterre :

L’Angleterre est réputée pour offrir de nombreux jobs étudiants, ils arrivent même qu’à la rentrée de septembre certaines organisations recrutent directement dans les universités. 

Pour commencer les recherches, la plupart des universités ont un département nommé « Career Service » qui aide les étudiants à trouver un job étudiant en leur proposant des offres ou de l’aide dans les recherches. Il propose des contrats à temps partiel, tout comme des emplois saisonniers pour les vacances scolaires. 

Vous pouvez aussi consulter les journaux locaux, les agences d’emplois ou tout simplement proposer vos services à des restaurants ou autres commerces locaux en prospectant par vous-même.

Après le diplôme, est-il possible de travailler ?

Tous les étudiants ayant obtenu un diplôme universitaire britannique peuvent rester travailler jusqu’à 12 mois après l’obtention de leur diplôme. La demande se fait auprès de l’ « International Graduate Scheme » et se fait moins d’un an après l’obtention du diplôme.

    CONTACTEZ-NOUS

    Informations



    Programmes

    Niveau d'études